Accueil

Covid-19 : Vaccin européen

Publié le 10 septembre 2020

Face à l'épidémie de Covid-19, l'Union européenne a adopté différentes mesures. Quelles sont ses stratégies et de quels moyens dispose-t-elle ?

En mars, la Commission européenne a constitué un groupe de 7 épidémiologistes et virologues indépendants, présidé par la présidente von der Leyen et vice-présidé par la commissaire Kyriakides. Sa mission est d’élaborer des lignes directrices relatives à des mesures de gestion des risques coordonnées et fondées sur des données scientifiques, ainsi que de formuler des conseils concernant: des mesures destinées à l’ensemble des États membres. En s’appuyant sur les conseils scientifiques du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et sur les retours d’informations du groupe consultatif, la Commission a publié, des recommandations sur des mesures communautaires (telles que la distanciation sociale) et sur des stratégies de dépistage.

La Commission prend actuellement toutes les mesures nécessaires pour garantir un approvisionnement adéquat d’EPI à travers l’Europe. Elle travaille main dans la main avec les États membres en vue d’évaluer les stocks disponibles d’EPI dans l’UE, les capacités de production et les besoins anticipés. 

La Commission a également adopté une recommandation relative à l’évaluation de la conformité et à la surveillance du marché. Cela permettra d’accroître l’offre de certains types d’EPI, tels que les masques jetables, destinés aux autorités de la protection civile, sans pour autant faire de concessions sur nos normes en matière de santé et de sécurité. À la demande urgente de la Commission, les organisations européennes de normalisation et leurs membres nationaux ont mis gratuitement à la disposition des entreprises les normes européennes en matière de matériel médical. Cela permettra aux producteurs de mettre plus rapidement sur le marché des dispositifs hautement performants.

La Commission a mobilisé jusqu’à 140 millions d’euros pour mettre au point des vaccins, de nouveaux traitements, des tests de dépistage et des systèmes médicaux dans le but d’empêcher la propagation du coronavirus et de sauver des vies. Dix-sept projets associant 136 équipes de recherche ont été sélectionnés pour bénéficier d’une enveloppe de 47,5 millions d’euros au titre du programme de l’UE pour le financement de la recherche et de l’innovation «Horizon 2020». L’initiative en matière de médicaments innovants a lancé un appel d’urgence financé à hauteur d’un montant de 45 millions d’euros au titre du programme Horizon 2020, qui doit être complété par l’industrie pharmaceutique. La Commission a proposé à CureVac, une société européenne qui met au point des vaccins très innovants, de lui fournir une aide jusqu’à concurrence de 80 millions d’euros sous la forme d’une garantie de l’UE couvrant un prêt de la BEI. La société a l’intention de lancer les essais cliniques d’un vaccin d’ici à juin 2020. Un appel de l’Accélérateur du Conseil européen de l’innovation pour un montant de 164 millions d’euros a attiré un nombre important de jeunes entreprises et de PME dont les innovations pourraient également contribuer à lutter contre la pandémie.

 

 

Pour en savoir plus

Vaccin européen contre le Covid-19 : où en est-on ?

Actualité Parlement européen

Fiche informative