Accueil

La Pologne va-t-elle se retirer de la convention d'Istanbul ?

Publié le 28 juillet 2020

A en croire la déclaration du ministre polonais de la justice Zbigniew Ziobr samedi 24 Juillet, la Pologne devrait sortir du traité européen sur les violence faites aux femmes, dans le cadre de la convention d’Istanbul. Mais cette volonté est loin de faire l'unanimité...

En 2011, le Conseil de l’Europe (composé de 47 Etats) avait adopté la convention d’Istanbul, fixant des normes juridiquement contraignante, visant à empêcher la violence de nature sexiste.

Ratifié en 2015 par la Pologne, avant l’arrivée au pouvoir du PiS (parti conservateur Droit et Justice), cette convention est considérée par Zbigniew Ziobro comme « une invention, une création féministe qui vise à justifier l’idéologie gay ». Ce dernier considère par ailleurs que la Pologne est capable, indépendamment de cette convention, de protéger efficacement les femmes contre les violences conjugales.

Face à une telle déclaration, le Conseil de l’Europe s’est déclaré inquiet d’une telle volonté qui marquerait un important recul dans la protection des femmes en Pologne. Cette réaction est partagée par un grand nombre d’eurodéputés également.

Suite aux nombreuses réactions virulentes à l’encontre d’une telle volonté, le parti conservateur et nationaliste polonais a souligné que l’ensemble du gouvernement n’était pas unanime sur cette question, indiquant seulement que cette proposition émanant de M.Ziobro sera analysée prochainement.