Accueil
Je prends rendez-vous !

De Hambourg à Poitiers en train - le voyage de Fritz

Publié le 21 mai 2021

Dans le cadre d'une série d'interviews sur le thème "La mobilité durable, c'est faisable", nous avons demandé à plusieurs jeunes de nous raconter leur expérience de voyage.

Qui êtes-vous ? Quelles sont vos passions ?

Je suis étudiant des sciences de la culture et je viens de Hambourg dans le nord de l'Allemagne. En plus de la musique, je m'intéresse à la cohésion sociale et transnationale nécessaire pour une vie commune solidaire de tous.tes.

Où êtes-vous parti ?

J'ai fait le voyage depuis Hambourg, ma ville d'origine, jusqu'à Poitiers :)

Quand et pourquoi êtes-vous parti ?

En septembre 2019, pour faire un volontariat dans le cadre du Corps Européen de Solidarité - l'occasion optimale pour tenter un voyage plus durable.

Avez-vous voyagé seul ou en groupe ?

J'ai voyagé seul le jour de début de mon volontariat.

Avez-vous un souvenir préféré de votre voyage ?

J'ai beaucoup trop de bons souvenirs de mon année de volontariat pour en citer un seul... Le jour de mon départ pour Poitiers, je me rappelle d'une conversation avec un couple quinquagénaire du sud de l'Allemagne qui était dans mon compartiment et qui était en train de rentrer de leurs vacances à Hambourg. Cette conversation très sympa m'a fait réaliser le début de mon propre voyage et m'a rappelé les beaux souvenirs qu'on peut en apporter. Le mot allemand "Vorfreude" (joie anticipée) décrit parfaitement ce que ce moment m'a fait ressetir.

Quels moyens de transport avez-vous utilisés ?

J'ai voyagé en train, onze heures de Hambourg à Poitiers. Les trains vont moins vite en Allemagne qu'en France :)

Pourquoi avez-vous choisi ces moyens de transport-là ?

Déjà, je faisais un petit déménagement. Avec deux grandes valises et un sac à dos, c'était plus pratique en train qu'en avion, puis en métro puis quand même en train... Puis, en prenant les billets assez à l'avance, les prix étaient abordables et j'avais le temps. Et bien sûr, je me disais que le train c'est mieux pour le climat que l'avion !

Recommanderiez-vous cette manière de voyager ?

Quand on a le temps - absolument ! J'apprécie beaucoup les voyages en train parce qu'on ne doit s'occuper de rien et on a du temps pour ne rien faire (au sens propre) : lire enfin ce livre qu'on voulait lire depuis longtemps mais qu'on ne prend jamais le temps de lire, discuter avec des gens qu'on ne croiserait pas dans nos vies de tous les jours ou juste voir les paysages passer et changer. Pour moi, c'est un sentiment de liberté qui vient avec le fait que quelqu'un d'autre est au volant pendant un temps fixe (souvent prolongé, j'avoue). C'est dommage que les billets soient souvent très chers, surtout quand on les prend à la dernière minute, et le voyage en avion est moins cher au final. C'est à la politique de changer ça !

Avez-vous des tuyaux pour d’autres jeunes qui veulent aussi voyager plus écologiquement ?

Je dirais : prendre le train pour des distances moyennes et longues quand c'est possible financièrement et temporellement. À part ça, le plus écologique, c'est toujours d'aller à pied ou le vélo ! Pendant la pandémie, j'évite les transports en commun dans ma ville et je prends le vélo pour tout, même pour les distances que je faisais en métro ou en bus avant. Je sais que c'est facile à dire dans une ville comme Hambourg où il y a des infrastructures pour les cyclistes plus développées que dans la plupart des villes en France. Mais même à Poitiers par exemple, c'est possible (par expérience), et si plus de gens utilisent le vélo, les villes vont construire plus de pistes cyclables !

Réalisé par Theresa Bolte, volontaire en Corps Européen de Solidarité