Accueil
Je prends rendez-vous !

De Poitiers à Saint-Jacques-de-Compostelle - le voyage de Josselin

Publié le 21 mai 2021

Dans le cadre d'une série d'interviews sur le thème "La mobilité durable, c'est faisable", nous avons demandé à plusieurs jeunes de nous raconter leur expérience de voyage.

Qui êtes-vous ? Quelles sont vos passions ?

Bien le bonjour,

Je m'appelle Josselin et je suis né à 7h du matin, pile pendant le changement de service entre les médecins de jour et de nuit. Ça a fini avec un plombier dans la salle d'accouchement. C'est à partir de ça que l'on comprend que ma vie sera un peu désordonnée et absurde. Je suis comédien et animateur d'atelier de théâtre. Je suis l'heureux propriétaire d'une chaîne YouTube qui parle de vinyles et qui compte plus de 1000 abonné.e.s. J'ai décidé un jour de faire le chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle à pied. Depuis, je marche énormément.

Sauf que...
J'ai envie de mixer mes passions. Vinyle et marche à pied.
Sauf que...
Vinyle et marche à pied ne vont pas de paire...
Sauf si...
Faut être assez con/fou/insérer l'adjectif que vous voulez... pour avoir une drôle d'idée.
Et l'idée conne/folle/insérer l'adjectif que vous voulez, je l'ai eue un jour de vaisselle.
En effet, je prévois, avec ma copine, de partir de Poitiers pour livrer 8 vinyles à un de mes abonnés...
Qui habite à Saint Priest...
À 560 km...
Et c'est comme ça que nous allons nous retrouver à marcher sur le chemin de Saint Martin de Tours (semblable à Saint-Jacques-de-Compostelle mais qui va jusqu'en Hongrie) à partir du 8 Avril.

Bref... Cette description est déjà beaucoup trop longue.

Où êtes-vous parti ?

Je suis parti faire Saint-Jacques-de-Compostelle de fin juillet 2020 à mi-septembre 2020. 1 mois et 3 semaines de marche. Je suis en train d'écrire un livre pour pouvoir partager cette expérience.

Quand et pourquoi êtes-vous parti ?

J'en avais besoin. Je suis sorti d'une relation toxique et prévoyais de me foutre en l'air. Sauf que j'ai eu une petite voix qui m'a dit que ça n'en valais pas la peine. J'ai écouté cette petite voix. Et un soir de juin, une personne m'a parlé de Saint-Jacques-de-Compostelle. Et grâce à cette petite voix et à cette personne, j'ai vécu l'expérience la plus forte de ma vie.

Avez-vous voyagé seul ou en groupe ?

J'ai commencé seul. Je me suis retrouvé en groupe. Mais j'ai décidé de finir le voyage seul. Et ça a été un très bon choix car j'ai vécu le moment le plus fort de toute ma vie.

Avez-vous un souvenir préféré de votre voyage ?

Il y en a tellement... Mais je vais rester sur une rencontre avec une enfant du pays Basque qui s'appelle Eneko, sa mère et son chien Poppy. L'enfant était très curieux. De manière tout à fait naturelle, il m'a donné une feuille de platane. Je lui ai promis que je l'emmènerai jusqu'à Saint-Jacques. En échange, je lui ai donné une plume d'oiseau que j'avais sur mon bâton de marche. Nous nous sommes quitté avec nos cadeaux. Sauf que... Je n'ai pas pris leur contact. J'ai décidé de poster une annonce sur Facebook pour pouvoir continuer à faire rêver cette enfant. 2000 partages plus tard, je reçois un message de la mère d'Eneko. J'ai pu emmener sa feuille de platane jusqu'à Saint-Jacques et encore aujourd'hui, nous échangeons sur ce moment :)

Quels moyens de transport avez-vous utilisés ?
Mes chaussures ;)

Pourquoi avez-vous choisi ces moyens de transport-là ?

Pouvoir prendre le temps. Se ressourcer. Se déconnecter de ce monde où tout va très vite. Être au plus prêt de la nature. Puis aussi pour le défi. Se demander si l'on est capable de faire autant de kilomètres.

Recommanderiez-vous cette manière de voyager ?

Oui bien sûr. Ça peut permettre à d'autres personnes de se reconnecter avec elles-mêmes tout en profitant de beaux paysages, c'est essentiel. Surtout dans la période que nous traversons.

Avez-vous des tuyaux pour d’autres jeunes qui veulent aussi voyager plus écologiquement ?

Il existe tout un tas de chemins de randonnées autour de nous. Il existe tout un tas de chaînes YouTube qui parlent de Saint-Jacques, ou de randonnées en général. Et souvent ces comptes sont animés par des jeunes. Il y a sur Instagram, des comptes de voyages autres que ceux qui parlent seulement de bords de plages paradisiaques, comme "Direction l'horizon", une jeune trentenaire qui a fait Dijon-Pékin à vélo. Les voyageurs sont souvent des solitaires mais nous pouvons tout de même les trouver sur les réseaux sociaux. Et qui sait, peut être que vous serez le ou la prochain.e...

Réalisé par Theresa Bolte, volontaire en Corps Européen de Solidarité