Accueil

J-35 : les dernières actions européennes face au COVID-19

Publié le 22 avril 2020

Le COVID-19 est une grave crise de santé publique à l'échelle mondiale. Elle a et aura de nombreuses répercussions sur les citoyens, les sociétés et les économies de tous les Etats membres de l'UE.

Quelles sont les nouvelles mesures européennes prises dernièrement ?

Débattu au cours de la session plénière extraordinaire du 17 avril 2020, un total de 3,08 milliards d'euros provenant du budget de l'UE sera déployé principalement par l'intermédiaire de l'instrument d’aide d’urgence (2,7 milliards d'euros) et de rescEU (380 millions d'euros).

L'initiative devrait permettre à l’UE d'acheter des fournitures médicales urgentes, telles que des masques ou du matériel respiratoire, de transporter du matériel médical et des patients dans les régions transfrontalières, de financer le recrutement de professionnels de santé supplémentaires pouvant être déployés dans les zones les plus touchées de l'Union, ainsi que d’aider les États membres à construire des hôpitaux de terrain mobiles.

Vendredi 17 avril 2020, le Parlement a décidé par 693 voix pour, 1 contre et 2 abstentions, dans le cadre d’une procédure d’urgence, d’adopter la proposition de la Commission européenne visant à reporter d'un an la date d'application du règlement sur les dispositifs médicaux, jusqu'au 26 mai 2021.

Ce report permettra d'éviter des pénuries ou retards dans la mise sur le marché de dispositifs médicaux clés.

Les députés ont adopté des mesures supplémentaires permettant un accès immédiat, avec une flexibilité exceptionnelle, au financement de l'UE pour lutter contre la pandémie de COVID-19.
Lors de la session plénière extraordinaire du 17 avril 2020, le Parlement a approuvé via une procédure d’urgence le paquet de l’Initiative d’Investissement+ en réaction au coronavirus (CRII+) proposé par la Commission le 2 avril.

Les propositions adoptées sont :

- des mesures spécifiques pour plus de flexibilité dans l'utilisation des fonds de l'UE,

- des mesures spécifiques pour atténuer l'impact de la crise sanitaire dans les secteurs de la pêche et l'aquaculture,

- des mesures spécifiques visant à garantir le bon fonctionnement du FEAD.

 

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter :

Site officiel du Parlement Européen