Accueil

L'année de césure

Publié le 26 janvier 2018

L’année de césure permet de faire une pause dans son parcours étudiant, tout en conservant une place dans celui-ci. Beaucoup de possibilités s’offrent alors : faire un volontariat, un job, un stage (hors cursus), créer un projet ou même partir à l’étranger…

Depuis 2015, tout étudiant a la possibilité de demander une année de césure auprès de son établissement d’enseignement supérieur. On peut aussi la demander pendant son inscription sur ParcoursUp, mais tous les établissements n'acceptent pas une telle demande avant que l'étudiant ait intégré un établissement. Dans ce cas, il est bien évidemment possible de reporter son inscription dans l’enseignement supérieur à l’année suivante : il ne s’agirait pas en ce cas d’une année de césure (la césure est institutionnelle et définie par la loi française) mais plutôt d’un break.

Comme une année de pause avant les études peut aussi servir à l’orientation, un break est souvent la coupure choisie avant de les commencer. Intégrer un établissement scolaire après celui-ci n'est pas un problème.

L’obtention d’une année de césure permet de retrouver sa place dans l’établissement choisi après son achèvement, et elle permet également de conserver bourses et statut de l’étudiant.

Plus d’information sur la césure avant ses études sur ce lien 

Plus d’information sur la césure pendant ses études sur ce lien 

Une BD pour mieux comprendre l'année de césure par Animafac

Quelques pistes pour des projets :

Trouver un job en France

Monter son projet

Faire un service civique

Partir à l'étranger

Faire un volontariat en Europe