Accueil

L'Union européenne fait sa rentrée !

Publié le 30 août 2019

Après les élections européennes de mai dernier, les postes clés et l'organisation des institutions européennes doivent changer, mais comment tout cela se passe-t-il ? qui décide ? qui sont les candidats de ces postes clés ?

Outre le Parlement, la Commission, le Conseil européen, la Banque centrale et la diplomatie européenne auront bientôt de nouveaux responsables à leur tête. Trois d'entre eux doivent être élus ou approuvés par les députés européens.

La présidence de la commission européenne :

Le président de la Commission européenne joue un rôle clé dans le fonctionnement de l'Union européenne. Il coordonne et dirige les travaux de l'institution, qui possède notamment l'initiative législative, contrôle la mise en place des politiques adoptées et représente l'Union européenne sur la scène internationale.

Le Parlement européen, réuni en plénière à Strasbourg, a élu mardi 16 juillet l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission, à 383 voix pour, 323 contre, 22 abstentions et 1 bulletin nul. Son nom avait été proposé par le Conseil européen le 2 juin pour présider la Commission européenne.

Présidente commission européenne.jpg

 

Les commissaires européens : 

Depuis le 1er juillet 2013, la Commission compte 28 commissaires, dont le président et les vice-présidents. Les commissaires, un pour chacun des pays de l’UE, dirigent la politique de la Commission européenne pendant leur mandat de 5 ans. Chaque commissaire se voit attribuer la responsabilité de domaines politiques spécifiques par le président.

Chaque pays en accord avec le Conseil européen va proposer un commissaire. Chaque commissaire désigné est ensuite invité à une audition publique devant les commissions parlementaires compétentes pour le portefeuille qui lui est attribué. Ces auditions permettent aux députés européens de mieux connaître la personnalité des commissaires désignés et d'avoir un échange de vues approfondi sur les priorités des différents candidats dans leurs futurs domaines de compétence.

Voici le calendrier à venir :

  • Septembre : sur la base de suggestions faites par les Etats membres, le Conseil, d'un commun accord avec la nouvelle présidente de la Commission élue Ursula von der Leyen, proposera les 26 commissaires qui composeront la future Commission.
  • 30 septembre - 8 octobre : auditions des commissaires européens. Les commissaires désignés par le Conseil se présenteront devant les commissions parlementaires de leur futur domaine d'activité. En cas d'évaluation négative, ces dernières pourront conduire un candidat à se retirer.
  • 21 - 24 octobre : Le collège des commissaires (incluant Josep Borrell, Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, également vice-président de la Commission désigné par les chefs d'Etat le 2 juillet) doit être approuvé collectivement par un vote unique du Parlement lors de cette session plénière. Si l'ensemble du calendrier ci-dessus est respecté, Ursula von der Leyen tiendra son discours inaugural devant les eurodéputés  pour décliner les grandes lignes de son mandat à venir.
  • Fin octobre : La Commission est formellement nommée par le Conseil européen, à la majorité qualifiée renforcée.
  • 1er novembre : La nouvelle Commission européenne prend ses fonctions, avec Ursula von der Leyen à sa tête, pour cinq ans.

Le président du Conseil européen 

La fonction de président du Conseil européen consiste à gérer et animer les travaux de l'institution et œuvrer à la cohésion et au consensus entre les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE. C'est donc un rôle clé dans l'élaboration des orientations politiques de la construction européenne et de la politique étrangère de l'UE.

Le Belge Charles Michel, succédera le 1er décembre au Polonais Donald Tusk. Ce dernier a déjà effectué deux mandats (de deux ans et demi) à la suite du Belge Herman Van Rompuy, qu'il avait remplacé le 1er décembre 2014.

Charles Michel conseil européen.jpg

Le haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité est chargé de mener la politique étrangère et de sécurité commune (PESC). A ce titre, il est la voix de l'Union européenne en matière de politique étrangère et la représente dans ce domaine.

Lorsde la désignation des commissaires européens, l'Espagnol Josep Borrell (S&D) sera proposé pour succéder à l'Italienne Federica Mogherini, actuellement en poste.

Joseph Borell Haut commissaire.jpg

Présidence de la Banque Centrale Européenne

La Banque centrale européenne (BCE) est responsable de la politique monétaire de la zone euro.

Les ministres des Finances de la zone euro, qui siègent à l'Eurogroupe, nomment le président de la BCE à la majorité qualifiée, sur proposition du Conseil des ministres des Finances de l'UE. Ce dernier préside le conseil des gouverneurs (principale instance de décision) et le directoire de la BCE (gestion quotidienne) ; il représente également l'institution lors des réunions européennes et internationales.

Le 1er novembre également, la Française Christine Lagarde prendra la tête de la Banque centrale européenne (BCE).

lagarde-christinei-bce.jpg

Source : Toute l'Europe